Coupelle en fleur de rose, blanc

Yuko Kuramatsu Céramiques

45 €
Coupelle en fleur de rose dans le ton blanc, faite avec la technique “nerikomi”, autrement dit nériage, terres-mêlées. Les couleurs sont dans l...
  • Matière : Porcelaine teintée dans la masse
  • Couleur : blanc sur blanc
Voir plus ›
Disponible immédiatement
Le délai d’expédition est de 3 jour(s)
Livraison : à partir de 6 € (France)
Ajouter au panier

Coupelle en fleur de rose, blanc

Yuko Kuramatsu Céramiques

45 €

Sélectionner les quantités

Coupelle en fleur de rose dans le ton blanc, faite avec la technique “nerikomi”, autrement dit nériage, terres-mêlées. Les couleurs sont dans la masse, ce n’est ni peint ni imprimé. Chaque pétale est composé avec huit différents tons de blanc, pour donner l’effet de profondeur sur la coupelle. Ce blanc sur blanc est très étonnant et poétique, cela donne un profondeur sur la pièce, pourtant la surface de coupelle est tout lisse.
Veuillez noter s'il vous plaît qu'il s'agit d'une petite série, mais il n'y a pas deux pièces identiques, au niveau de la forme du bord de coupelle, les formes de pétales, et la disposition de chaque pétale.

  • Type : Pièce en petite série
  • Certificat d’authenticité : Non
  • Type de pièce prédéfini : Coupelle
  • Usage : Alimentaire
  • Dimensions : 11,5 cm de diamètre, H 3 cm environ

Coupelle en porcelaine teintée dans la masse avec de l’oxyde. Alimentaire. Cette coupelle fleurit votre table : apéro, sauces, chocolats… Idéal également comme coupelle de bijoux : boucles d’oreilles, bagues...

Porcelaine teintée dans la masse et cuite à haute température. Le motif de la fleur rose n’est pas peint, ni imprimé, mais le résultat d’assemblage de morceaux de différentes couleurs de porcelaine. Chaque pièce est poncée et polie longuement une à une à la main pour obtenir un aspect mat mais le toucher est tout doux.

Livré avec la carte d'explicatif de la technique et la notice d’entretien.

Créateur

C’est sa nature : dessiner, bricoler, créer avec ses mains depuis toute petite, ce sont l’envie et la nécessité innée, et le moteur même de sa vie. Aujourd’hui, elle est bien chanceuse de pouvoir se plonger dans cet univers conjugué de « céramique-porcelaine-nerikomi (nériage, terres mêlées) ». Le jeu des couleurs et des motifs, d’une part venant de ses racines, et d’autre part, c’est le mélange de sa vie ici en France, est à la fois très spontané mais aussi bien mathématique. Voilà ce qui rend son travail original. Yuko présente des motifs traditionnels japonais, comme asanoha (feuille de chanvre), uzurade (plume de caille), connus graphiquement partout dans le monde et elle fait le pont humain pour transmettre leurs significations, aux gens qui prennent ses pièces dans leurs mains.