Acheter
Coupe So Impact | EMPREINTES Paris | EMPREINTES Paris
Coupe So Impact | EMPREINTES Paris | EMPREINTES Paris
Coupe So Impact | EMPREINTES Paris | EMPREINTES Paris
Coupe So Impact | EMPREINTES Paris | EMPREINTES Paris
Coupe So Impact | EMPREINTES Paris | EMPREINTES Paris
Coupe So Impact | EMPREINTES Paris | EMPREINTES Paris

Coupe So Impact

420€
Sophie Carrasco-Grimard

Coupe en pommier, dessus brûlé, insert en noix de banksia et plexiglas.

Matière : Pommier
Couleur : Diverses nuances de bois, noir, orange
Voir plus
Délai de préparation : 5 jours
Livraison : À partir de 9€
Partager sur :
Description
Coupe en pommier, dessus brûlé, insert en noix de banksia et plexiglas.
  • Certificat d'authenticité: Non
  • Compatible en extérieur: Non
  • Dimension: H 20 cm, diamètre 29 cm
  • Type personnalisé: Coupe décorative
  • Type de création: Pièce unique
  • Type: Bois
Matière et usage
Cette coupe en pommier peut être utilisée en pure décoration ou pour présenter des fleurs séchées, bonbons, …
Démarche artistique et technique
Cette coupe a été élaborée à partir d’un morceau de pommier. Un insert en noix de banksia et plexiglas coloré impacte et pénètre dans la forme très épurée de la pièce, par ailleurs brûlée sur sa partie supérieure. Cette rupture de la simplicité géométrique de la forme de base est une image des accidents de la vie.
Description Matière et usage Démarche artistique et technique
Coupe en pommier, dessus brûlé, insert en noix de banksia et plexiglas.
  • Certificat d'authenticité: Non
  • Compatible en extérieur: Non
  • Dimension: H 20 cm, diamètre 29 cm
  • Type personnalisé: Coupe décorative
  • Type de création: Pièce unique
  • Type: Bois
Cette coupe en pommier peut être utilisée en pure décoration ou pour présenter des fleurs séchées, bonbons, …
Cette coupe a été élaborée à partir d’un morceau de pommier. Un insert en noix de banksia et plexiglas coloré impacte et pénètre dans la forme très épurée de la pièce, par ailleurs brûlée sur sa partie supérieure. Cette rupture de la simplicité géométrique de la forme de base est une image des accidents de la vie.

créateur

Sophie Carrasco-Grimard

Le bois est un matériau vivant, brut, et prend des apparences multiples suivant les essences, et l’histoire de l’arbre dont il provient. Il offre un potentiel de transformations infinies. Devant mon atelier, on trouve des morceaux de troncs divers que je récupère de branches cassées, d’arbres morts autour de chez moi. Les voisins ou amis sont aussi de grands pourvoyeurs de matière première. Je n’utilise que du bois local et « éthique ». Il peut arriver que j’utilise des incrustations de bois exotiques, toujours de récupération, ou bien des fruits d’arbres comme les noix de banksia. Chacun de ces morceaux de bois a déjà eu une vie bien remplie, souvent visible par ses accrocs, ses maladies, ses craquelures, et ses stigmates dus à divers insectes. Dans l’atelier, ce bois est là, dans toute sa beauté, avec tous ses « défauts », et il est prêt à reprendre vie, une autre vie sous une nouvelle forme. C’est un échange entre nous. C’est à moi de le transformer en un bel objet et de lui offrir cette nouvelle vie. Le cheminement est parfois difficilement explicable, car guidé par ce que me dit le bois au travers de son apparence initiale : pourquoi cette forme, pourquoi cette finition ? J’ai d’ailleurs besoin d’une sorte de méditation face au morceau de bois avant de commencer à le travailler. J’ai réalisé récemment que mon approche s’apparente à la démarche japonaise du wabi sabi. L’ajout d’un élément extérieur comme le plexiglas, l’étain, l’acrylique, ou d’autres inserts modernes agit comme un bijou. Les textures obtenues par brûlage, sablage, sculpture, sont autant de possibilités de rendre au bois toute la richesse de sa matière, et de transformer certaines de ses « imperfections » initiales en ornements. Mon expérience d’architecte d’intérieur m’apporte beaucoup pour le choix des formes et des volumes, et l’esthétique générale. Parfois, le bois n’a pas besoin de beaucoup de transformation pour être mis en valeur et il impose sa forme, d’autres fois j’essaie de prendre le dessus et d’imposer ma volonté en partant d’esquisses. Je ne gagne pas toujours complètement, mais c’est tout le plaisir de cet échange …
Voir son profil
Sophie Carrasco-Grimard | EMPREINTES Paris
Vous aimerez aussi Vous aimerez aussi