Lampe d'ambiance MADELEINE

lephilelectric

380 €
Composition en acier formée à la main et soudée mise en lumières par LED basse tension
Alimentation 220V/24V, 13W fournie avec interrupteur sur l...
  • Matière : Acier brossé nu
  • Couleur : Gris acier
Voir plus ›
Sur commande
Le délai d’expédition est de 21 jour(s)
Ajouter au panier

Lampe d'ambiance MADELEINE

lephilelectric

380 €

Sélectionner les quantités

Composition en acier formée à la main et soudée mise en lumières par LED basse tension
Alimentation 220V/24V, 13W fournie avec interrupteur sur la lampe et variateur de luminosité.
Blanc chaud 3000K. Durée de vie 35 000 heures IP20 classe 2
La hauteur : 81 cms donne un aspect longiligne à ces 2 bras ouverts

  • Type : Pièce numérotée
  • Certificat d’authenticité : Oui
  • Type personnalisé : Composition en acier mise en lumière par LED
  • Ampoule fournie : Non
  • Nombre de lumières : 200
  • Dimensions : H81cm x L36cm x P13cm
  • Convient en extérieur : Non

Produit livré avec : un certificat d'authenticité

Lampe d'ambiance en acier

Donner à l'acier la noblesse d'un métal précieux dans une structure épurée mise en lumière ou endormie

Livraison France colissimo en carton protégé et assuré. Livraison monde sur demande

Créateur
lephilelectric

Pourquoi Philippe nous entraîne t-il dans sa passion pour le métal à l’état brut ? Est-ce parce qu’il est né dans ce quartier de Paris surnommé autrefois faubourg du fer ( * ) ou parce qu’il commence à 15 ans sa vie professionnelle dans une usine longtemps située dans ce même quartier ? Qu’importe ! Entrez avec lui dans cet univers de structures au design épuré formées à la main exclusivement en fer brossé naturel qui se parent l’ombre venue d’une nuée de points lumineux issus des dernières technologies de la gestion de la lumière. Ainsi entre racines et modernité ces pièces uniques, signées et numérotées, allumées ou éteintes animeront avec élégance la décoration de votre intérieur. ( * ) Il s’agit du 11 ème arrondissement de Paris, à l’est de la capitale, qui était couvert jusque les années 1960 de nombreux ateliers opérant dans la transformation de ce métal.