Luminaire mural Territoire

FLORENCE LEMOINE

1 320 €
Luminaire mural réalisé en verre soufflé à la bouche. Verre blanc craquelé et verre bleu. Pièce unique. l'applique est présentée sur un disque...
  • Matière : verre soufflé à la bouche
  • Couleur : verre bleu et verre blanc craquelé
Voir plus ›
Disponible immédiatement
Le délai d’expédition est de 3 jour(s)
Livraison : à partir de 35 € (France)
Ajouter au panier

Luminaire mural Territoire

FLORENCE LEMOINE

1 320 €

Sélectionner les quantités

Luminaire mural réalisé en verre soufflé à la bouche. Verre blanc craquelé et verre bleu. Pièce unique. l'applique est présentée sur un disque en métal blanc.

  • Type : Pièce unique
  • Certificat d’authenticité : Oui
  • Ampoule fournie : Oui
  • Nombre de lumières : 1
  • Dimensions : diamètre 40
  • Convient en extérieur : Non

Produit livré avec : un certificat d'authenticité

Applique en verre soufflé et métal. 40cm de diamètre. Applique livrée avec tout le système electrique. montage simple. A raccorder directement à l'arrivée électrique murale. Possibilité d'avoir un câble noir ou blanc avec une fiche standard pour aller brancher la pièce à une sortie murale.

Créateur

Florence Lemoine est verrier d’art. Ses œuvres, légères, subtiles et empreintes de poésie, sont issues d’un long processus de recherche autour de ce verre en fusion. Ses créations sèment la confusion entre les sens et la matière. Maîtrise et hasard se frôlent et s’entremêlent pour marier nature et art contemporain. « Textures, matières... Je joue avec le verre pour lui donner des apparences surprenantes parfois trompeuses.... La matière est attaquée, craquelée, maltraitée parfois jusqu’à la brisure... Transparent comme de l’eau le verre peut être aussi noir que la lave ou le charbon. Lisse et doux, il est aussi rugueux, aigu, tranchant. Liquide comme le miel, il devient solide comme la roche. Il se brise comme un rien ou bien traverse les âges... Cette dualité me mène vers des chemins insoupçonnés que je me régale à explorer. La matière me guide, plus souvent que je ne la contrains, vers des œuvres empreintes de poésie, proche de la nature et de l’homme. »