Tableau de papier "MASK.I"

VIRGINIE HÉRAUT

1 390 €
"mask.I" est une sculpture papier présentée sous la forme de tableau de papier lui aussi.
  • Matière : tableau 100% papier
  • Couleur : orange + ébène + journal brut (écritures)
Voir plus ›
Disponible immédiatement
Le délai d’expédition est de 3 jour(s)
Livraison : à partir de 25 € (France)
Ajouter au panier

Tableau de papier "MASK.I"

VIRGINIE HÉRAUT

1 390 €

Sélectionner les quantités

"mask.I" est une sculpture papier présentée sous la forme de tableau de papier lui aussi.

  • Type personnalisé : TABLEAU SCULPTURE DE PAPIER
  • Type : Pièce unique
  • Certificat d’authenticité : Oui
  • Convient en extérieur : Non
  • Installation : A fixer
  • Dimensions : HAUTEUR : 70CM LARGEUR : 42CM PROFONDEUR : 18CM

Produit livré avec : un certificat d'authenticité

cette oeuvre murale a été réalisée en deux temps, d'abord la sculpture, le masque africain, 100% papier. toujours avec la technique de la sculpture papier (journal pour la forme, papier indien tissé pour la finalisation) puis dans un second temps, intégration du masque dans un tableau afin de le mettre en valeur. c'est pourquoi je qualifie cette pièce de tableau-sculpture ou de sculpture-tableau.

cette pièce a été l'occasion d'expérimenter encore de nouvelles possibilités que peut offrir ce matériau : le papier.

attache murale au dos du tableau. expédition en france et à l'étranger.

Créateur

PAPER imposed itself on me as an evidence, this material became my privileged material of expression. Its materiality, its malleability or even its evanescence held my full attention: I knead it, crumple it, fold it, tear it, crumple it, sculpt it, cut it, layer it, I use its infinite possibilities. The major form of the work is 100% paper. More worked papers, richer by their texture, their color are chosen to finalize it. Which makes it more decorative less raw. But some pieces are voluntarily finalized with raw newsprint because this same newspaper also offers rich graphics and another no less rich material: THE WORDS.