500 €
Les Petits Mondes sont une série de sculpture en bronze proposant des univers imaginaires tenant dans la main. Toute cette série est influencée par...
  • Matière : bronze
  • Couleur : bronze doré et patiné
Voir plus ›
Disponible immédiatement
Le délai d’expédition est de 3 jour(s)
Livraison : à partir de 8 € (France)
Ajouter au panier

Sculpture Spiky

Marie Gourault

500 €

Sélectionner les quantités

Les Petits Mondes sont une série de sculpture en bronze proposant des univers imaginaires tenant dans la main. Toute cette série est influencée par la nature, les végétaux, les détails anatomiques animaliers ou humains. Mes créations organiques renvoient à des créatures hybrides, des mondes imaginaires, où le végétal et l'animal côtoient des formes libres, à la frontière de la science fiction.

"Spiky" pèse 620 gr et mesure environ 12 cm de diamètre.

ATTENTION : toutes mes sculptures sont soit des pièces uniques soit des petites séries, entièrement réalisées à la main. Votre modèle peut donc légèrement différer de celui de la photo

  • Type : Pièce unique
  • Certificat d’authenticité : Oui
  • Convient en extérieur : Non
  • Installation : À poser
  • Dimensions : 12 cm de diamètre

Produit livré avec : un certificat d'authenticité

decoration

Créateur

Today, my favorite material is bronze. I decline this noble material in the form of sculptures but also jewelry, designed as miniature bas-reliefs, art to wear on a daily basis. I set up my workshop in a small village in the Pyrenees, in Layrisse, at the foot of the mountains. I share this place of creation with my companion, Benoit Peyrous, designer of wood and metal furniture and lighting. My universe is very influenced by the nature that surrounds me, but also by dreamlike universes. My organic creations refer to hybrid creatures, imaginary worlds, where plants and animals rub shoulders with free forms, bordering on science fiction. I look for inspiration in everything that surrounds me: the seeds, the insects, the plant in its entirety, the mineral textures, the infinitely small ... I like to lose myself in repetitive details, where the gesture, repeated to infinity, allows the spirit to escape.