2 100 €
Théa est une sculpture en dentelle de carton, un hommage sensuel et respectueux à l’éternel féminin. Elle exprime une attitude, un sentiment, un...
  • Matière : Carton
  • Couleur : Carton brut
Voir plus ›
Disponible immédiatement
Le délai d’expédition est de 3 jour(s)
Ajouter au panier

Sculpture Théa

Marie-Anne Thieffry

2 100 €

Sélectionner les quantités

Théa est une sculpture en dentelle de carton, un hommage sensuel et respectueux à l’éternel féminin. Elle exprime une attitude, un sentiment, une émotion. Ses courbes sont une invitation à la sensualité.

  • Type : Pièce unique
  • Certificat d’authenticité : Oui
  • Convient en extérieur : Non
  • Installation : À poser
  • Dimensions : H90cm x L35cm x P26cm

Produit livré avec : un certificat d'authenticité

Sculpture réalisée en carton. Une résine intérieure assure la solidité et la pérénité de la pièce. Socle et tige en métal. Destinée à être posée sur un socle ou meuble.

La technique est la dentelle de carton utilisée en volume. Technique que j'ai créée et mise au point en 2009 et qui consiste à utiliser la cannelure du carton c'est à dire la partie intérieure du carton ondulé. Il s’agit de carton recyclé, point important de ma démarche dans l’utilisation du matériau. Même s’il est issu du bois, le carton n’en a ni la noblesse ni l’élégance. Il est le matériau banal par excellence... reflet de la société de consommation. Mon but est d’ennoblir le matériau et de le faire exister au yeux de tous... comme une nouveauté…

Créateur

En utilisant le carton comme matière première dans son travail, Marie-Anne Thieffry permet à cet emballage de consommation de devenir l’essence d’œuvres empreintes de légèreté, de poésie et de lumière. En revisitant le carton, elle le fait évoluer, il n’est plus un simple contenant, il devient l’élément principal de la création, il n’est plus un matériau ordinaire, il est le support de nouvelles formes et d’émotions. L’indifférence qu’on lui porte souvent, l’artiste en prend le contre-pied et met à l’honneur une matière « synonyme de liberté », malléable et pleine de dualité. La douceur et l’élégance des courbes est en contradiction avec l’âpreté de la matière et créent un paradoxe. En associant la lumière et la transparence à une matière brute et souvent ignorée, Marie-Anne Thieffry crée une forme d’expression plastique et sensible qui joue sur l’enveloppe des formes et ce qui s’y cache, oscillant entre légèreté, poésie et sensualité...