Sculpture en raku points

Marie Juge

620 €
Petite sculpture raku silhouette féminine Certaines de ses pièces aux contours fluides tendent vers l’abstraction tandis que d’autres, aux reli...
  • Matière : Sculpture céramique raku
  • Couleur : noir et blanc
Voir plus ›
Disponible immédiatement
Le délai d’expédition est de 3 jour(s)
Livraison offerte (France)
Ajouter au panier

Sculpture en raku points

Marie Juge

620 €

Sélectionner les quantités

Petite sculpture raku silhouette féminine Certaines de ses pièces aux contours fluides tendent vers l’abstraction tandis que d’autres, aux reliefs épais et sinueux, semblent s’enraciner dans le sol. Les jeux de contrastes et les mouvements subtils concentrent inéluctablement le regard sur la matière. La terre brute est magnifiée par la transparence de l’émail et le noir de la calcination. L’absence de tout superflu n’est pas sans rappeler la raison d’être du raku.

  • Type personnalisé : sculpture silhouette féminine raku
  • Type : Pièce unique
  • Certificat d’authenticité : Oui
  • Convient en extérieur : Non
  • Installation : À poser
  • Dimensions : 50 cm

Produit livré avec : un certificat d'authenticité

Son travail est un équilibre de force et de délicatesse, un paradoxe qui perdure tout au long du processus de création. Le modelage de la terre, à mains nues ou au couteau et plus tard l’enfumage contrastent avec le temps de l’estampage au crochet ou l’émaillage au pinceau. Les œuvres finalisées reflètent cette complémentarité et dévoilent pleinement l’esprit créatif de l’artiste. Chaque pièce se compose de parties brutes et noircies qui tranchent subtilement avec les surfaces émaillées finement craquelées.

Dés la création en atelier Marie pré visualise les transformations successives de l’oeuvre. Avec une image de la sculpture terminée en tête, elle associe différentes pâtes, sculpte, peint ou estampe certaines zones. L’évidage est aussi une phase essentielle qui consiste à retirer de la terre pour réduire l’épaisseur de la pièce et prévenir la formation des bulles susceptibles de fendre la terre à la cuisson. Le séchage s’étend sur 3 semaines durant lesquelles la terre se rétracte.

expedition en carton securisé avec matelas et bulle. livré avec le socle

Créateur

Marie Juge découvre le Raku en 2005 au cours d’une rencontre avec la céramique. Fascinée par les voyages et le secteur de la mode, son gout pour le mouvement et les étoffes, elle va imaginer, découper, assembler et mettre en volume les silhouettes en céramiques. Des étoffes minérales sublimées par le noir et blanc du Raku. Découvrir des nouvelles textures, dentelles et mon gout pour le volume, sont des déclencheurs d’une volonté d’explorer la terre. Essayer, chercher, tenter et trouver la ligne, le rythme, la technique sont les maîtres mots du travail de Marie.