Sac à main/Sac à dos, en osier, à anses souples et réglables de coton noir

TRESSAGES PAS SAGES

Indisponible

Sac en osier brut vert.
Équipé d'anses textile en coton noir. Celles-ci peuvent être déplacées grâce aux petits mousquetons et attaches métall...
  • Matière : Osier brut et anses en coton
  • Couleur : Osier brut marron-vert, anses souples en coton noir
Voir plus ›
Création non disponible
Le stock de cette création est épuisé
Non disponible sur commande
Cette pièce n'est plus disponible à la commande

Sac à main/Sac à dos, en osier, à anses souples et réglables de coton noir

TRESSAGES PAS SAGES

0 €

Sélectionner les quantités

Sac en osier brut vert.
Équipé d'anses textile en coton noir. Celles-ci peuvent être déplacées grâce aux petits mousquetons et attaches métalliques, afin de passer d'une position "sac à main" à une position "sac à dos".
Des pièces métalliques, fixées dessous, surélèvent la besace afin de limiter l'usure du fond.

Pièce unique. En cas de commande, les couleurs et dimensions peuvent varier.Sac en osiers brut et blanc

  • Type personnalisé : Anses textiles en coton noir, pieds de sac métalliques
  • Type : Pièce unique
  • Certificat d’authenticité : Non
  • Composition : Osier brut avec les écorces, couleurs naturelles, non teintées.
  • Dimensions : H39cm x W34cm x13cm

A porter à la main ou sur le dos pour différents usages au quotidien.

Créateur

I am animated by this tenacious need: to weave, to interweave, to transform the vegetable matter to sublimate it. I did not invent anything, everything is there. I pay tribute to the vegetable kingdom by taking my raw material, taking inspiration from what is present, living before our eyes but so discreet. I discovered an inexhaustible source of inspiration by observing what surrounds us. From branches, stems, lianas gleaned or cultivated, I give birth to volumes. I work on the purity of the lines, the delicacy, the movement, the transparency, the lightness, the weightlessness, the apparent fragility from which a powerful energy is shown. In exploring ancestral basketry techniques, I found that the first gestures of the weavers were still alive today. I am proud to join this traditional line of the art of braiding. I leave the roots of an age-old know-how to enroll it in today's world and accompany it to tomorrow.