Indisponible

Raie mobile.
Version cuivre aux dominantes de couleurs rouges.
Feuille de bronze de cuivre ou de laiton donnant de multiples variantes de couleurs.
  • Matière : Laiton
  • Couleur : Couleurs variées à dominantes or
Voir plus ›
Création non disponible
Le stock de cette création est épuisé
Non disponible sur commande
Cette pièce n'est plus disponible à la commande

Raie mobile

Frédérique Tilly

0 €

Sélectionner les quantités

Cette création existe en différentes versions

Raie mobile.
Version cuivre aux dominantes de couleurs rouges.
Feuille de bronze de cuivre ou de laiton donnant de multiples variantes de couleurs.

  • Type personnalisé : Mobile à poser
  • Type : Pièce unique
  • Certificat d’authenticité : Oui
  • Dimensions : (H)35cm (L)7cm (l)10cm
  • Convient en extérieur : Non

Produit livré avec : un certificat d'authenticité

Mobile à poser. Créé à partir de feuille de bronze de cuivre et de laiton soudé sur une tige en laiton et maintenu en suspension grâce à un socle en béton. Chaque pièce est unique de part ses jeux de couleurs aux nuances multiples, obtenues grâce à une technique de chauffe particulière.

La raie est un animal emblématique des fonds marins, elle en est pour moi comme le papillon et semble voler plus que nager. C'est grâce à une technique de chauffe particulière, que j'ai mis au point dans mon atelier, que j'obtiens des pièces uniques aux couleurs variées, qui représentent bien la multitude de motifs et de couleurs que l'on peut voir sur les raies. Chaque pièce est signée et fournie avec un certificat d'authenticité.

Créateur

From a walk by the water to a child's drawing, everything is a source of inspiration for me. This inspiration therefore becomes my breathing, and it is on my workbench in the noise of my tools that my creativity is expressed. These gleaned images, these elements, palpable or not, I archive them, then transform them, sublimate them by creating unique pieces because I like to think that we are all. Against the tide of a consumer society, queen of conformism, I claim the luxury of singularity.