75 €
Porte-stylo Pétale en cuir de bovin, tannage végétal. La longueur est de 19 cm, le diamètre interne de 2 cm, le tube en cuir est fermé sur 7 cm
...
  • Matière : cuir, tannage végétal, peau de bovin
  • Couleur : noir et chocolat
Voir plus ›
Disponible immédiatement
Le délai d’expédition est de 3 jour(s)
Livraison : à partir de 10 € (France)
Ajouter au panier

Porte stylo Pétale

Pauline A design

75 €

Sélectionner les quantités

Porte-stylo Pétale en cuir de bovin, tannage végétal. La longueur est de 19 cm, le diamètre interne de 2 cm, le tube en cuir est fermé sur 7 cm

La couture sur le dessus a été réalisée à la main, à l'aide d'un fil de lin couleur crème.

Une finition protège le cuir des petites agressions et gouttelette d'eau, qu'il vaut mieux essuyer immédiatement.

  • Type : Pièce en petite série
  • Type personnalisé : porte stylo
  • Certificat d’authenticité : Non
  • Dimensions : longueur : 19 cm, diamètre interne : 2 cm, tube fermé sur 7 cm

Le cuir est une matière qui supporte parfaitement une manipulation occasionnelle avec des mains propres et sèches. L'eau et les détergents sont à proscrire par contre, un simple dépoussiérage suffira à lui redonner son lustre. Le cuir de tannage végétal se patine avec le temps et la lumière du soleil. Il fonce et sa couleur devient plus soutenue et chaleureuse. Cette évolution est inévitable et définitive. Elle enrichit l'objet en lui donnant une esthétique propre.

La fleur d'Arum, qui s’enroule sur elle-même comme un tube, m'a inspiré plusieurs contenants (comme le soliflore Arum). Le cuir, préalablement mouillé, est façonné par mes mains et séché en forme. Le tube évasé produit peut ainsi accueillir une infinité d’objets, bien qu'ici, il a été pensé pour présenter un stylo.

Créateur

A la base de mon travail, il y a le cuir de tannage végétal, le plus respectueux de l'environnement. D'origine européenne uniquement (élevage et tannage), les peaux que je choisis s'enrichissent ainsi du passage du temps, la couleur évoluant selon son exposition au soleil et à la manipulation. La seconde étape réside dans l'exploration des formes que cette matière permet. En mouillant, tordant, cousant le cuir, j'aboutis à des volumes à vocation utilitaire ou purement esthétique. Pour le plaisir des yeux bien sur, mais aussi des mains et des oreilles.