Sculpture murale Onde maritime

jp lheureux sculptures

Indisponible

Sculpture murale minérale est sur une finition laquée et céruse blanche
Sculptée, brûlée puis sablée puis polissage du panneau mural
Piè...
  • Matière : Sculpture bois de frêne
  • Couleur : Laque noire cérusé blanc
Voir plus ›
Création non disponible
Le stock de cette création est épuisé
Non disponible sur commande
Cette pièce n'est plus disponible à la commande

Sculpture murale Onde maritime

jp lheureux sculptures

0 €

Sélectionner les quantités

Sculpture murale minérale est sur une finition laquée et céruse blanche
Sculptée, brûlée puis sablée puis polissage du panneau mural
Pièce unique

  • Type personnalisé : panneau mural
  • Type : Pièce unique
  • Certificat d’authenticité : Oui
  • Convient en extérieur : Non
  • Installation : A fixer
  • Dimensions : 90cm x 90cm x epaisseur 4cm

Produit livré avec : un certificat d'authenticité

Sculpture en frêne laqué noire et céruse blanche Panneau mural sculpté

Inspiré par les fossiles et les coquillages polis et patinés par le temps travaillé a la gouge a sculpté puis brulé , sablé pour en creusé la veine la sculpture est ensuite laqué puis cérusé avant une finition par polissage et encaustique.

Caisse bois norme international Système de fixation double afin de permettre une pose facile et résistante

Créateur

For 25 years, Jean Pascal Lheureux has been torturing wood in all directions, inspired by fossils and shells polished and weathered by time, he has created sculptures, wall panels and contemporary furniture, mainly in ash. It is the grain of the wood that first jumps to the eye, rather than its color which disappears under the torch, the patina or the lacquer. So much so that at first glance, some parts are thought to be ceramic. His work in connection with clean lines allows him to find his place in the four corners of the world from New York to Chamonix via Brussels or Seoul. Heritage companies also call on him to produce prototypes of sculptures and trellis vases, like the one he recreated for the Waux-Hall.