Kakémono En équilibre en soie sauvage peinte à la main

Francine Hervé pour Edodo créations textiles

220 €
Le kakémono est en soie sauvage d'ameublement.

Cette pièce nous parle de l'entraide, la solidarité qui amène à l'équilibre, l'équilibre...
  • Matière : Soie d'ameublement grande résistance à la lumière
  • Couleur : Rose Thérien, vert anglais
Voir plus ›
Disponible immédiatement
Le délai d’expédition est de 3 jour(s)
Ajouter au panier

Kakémono En équilibre en soie sauvage peinte à la main

Francine Hervé pour Edodo créations textiles

220 €

Sélectionner les quantités

Le kakémono est en soie sauvage d'ameublement.

Cette pièce nous parle de l'entraide , la solidarité qui amène à l'équilibre, l'équilibre des forces...

Réalisé avec des peintures pour la soie (enrichies) de pigments dorés ou argentés.
Les couleurs sont fixées définitivement à l'étuve pour donner tout son brillant à la soie.

  • Type personnalisé : Kakémono en soie sauvage peinte , buis
  • Type : Pièce unique
  • Certificat d’authenticité : Oui
  • Convient en extérieur : Non
  • Installation : À suspendre
  • Dimensions : H 131 cms /L 31 cms

Produit livré avec : un certificat d'authenticité

Kakémono est un format qui vient du Japon, c'est une soie tendue entre deux bambous (ici du buis cerclé de cuivre). Il se transporte roulé.

Kakémono à suspendre.

Créateur
Francine Hervé pour Edodo créations textiles

Je m'appelle Francine Hervé, je suis artiste peintre et je vis à Eaux bonnes, un petit village des Pyrénées atlantiques. Je suis autodidacte, c'est sur les chemins de la liberté que j'ai appris ce que je sais (et que je continue à apprendre). Je peins sur la soie, le raphia, le textile. Ma peinture est naïve, légère et joyeuse, d'expression libre, figurative ou symbolique. Je la crois objet de contemplation, invitation à la rêverie, pas sujet de réflexion. Je ne souhaite délivrer aucun message, juste parler à l'inconscient, comme d'inconscient à inconscient..parler de l’absence (kimonos muraux), de la fragilité de la vie, de l'éphémère (végétaux). Mes toiles sont sans châssis, libres de cadres, je leur fabrique des supports à base de matériaux dits pauvres, oubliés, orphelins, détournés de leur fonction première: queues de billards cassées, boutons de portes, tubes de canalisation, fil électrique...que je magnifie avec des dorures, du cuivre ..