Dormeuses Sequana ivoire

CHRISTEL BUSSIERE

55 €
Boucles d’oreilles dorées à l’or fin 24 carats composées d’un système de dormeuse et embellies d’un médaillon martelé orné d’un caboc...
  • Matière : Verre et métal doré à l'or fin
  • Couleur : Or / ivoire
Voir plus ›
Disponible immédiatement
Le délai d’expédition est de 3 jour(s)
Livraison offerte (France)
Ajouter au panier

Dormeuses Sequana ivoire

CHRISTEL BUSSIERE

55 €

Sélectionner les quantités

Boucles d’oreilles dorées à l’or fin 24 carats composées d’un système de dormeuse et embellies d’un médaillon martelé orné d’un cabochon serti en verre filé ivoire.

Perles de verre réalisées à la flamme par la créatrice.

  • Type : Pièce en petite série
  • Certificat d’authenticité : Non
  • Attache clip : Non
  • Genre : Femme

Médaillon : laiton doré à l'or fin 24 carats Dormeuses : argent doré à l'or fin 24 carats Cabochon : verre filé au chalumeau

Le rêve au centre du travail de l’artiste. La femme rêve souvent son reflet : « A quoi ressemblerais-je avec ces boucles, avec ce collier ? » « Mon apparence reflète-t-elle la femme que je veux être ? » Christel Bussière souhaite, par ses bijoux oniriques, exalter la femme. Son désir ? Parer les femmes pour révéler leur beauté et leur caractère authentique. Leur offrir un instant de rêve et d’évasion.

Livraison à domicile en boîte aux lettres.

Créateur

The dream at the center of the artist's work Women often dream of their reflection: “What would I look like with these earrings, with this necklace? "Does my appearance reflect the woman I want to be?" Christel Bussière wishes, through her dreamlike jewels, to exalt women. His desire ? Adorn women to reveal their beauty and authentic character. Offer them a moment of dream and escape. Christel Bussière's dreamlike jewels come from her imagination, from her dreams. They are born from an inspiration, then the artist lets his personality emerge. She works with metals, glass, makes the pearl attractive, and the final jewel is authentic, because it is handmade. In a local approach, she calls on a Parisian workshop to produce the metal elements. As for the artistic glass used to make the pearls, which cannot be found in France, she chooses it from the best European workshops.