Collier pendentif demi-perle de Polynésie ou Mabé & argent 925

Sandrine Andersson Bijoux & Parures

260 €
Ce Mabé ou demi-perle est né dans les eaux polynésiennes de Manihi, atoll situé dans l'archipel des Tuamotu. Sa couleur "poe rava" en tahitien, ou...
  • Matière : nacre perlière de Polynésie
  • Couleur : "poe rava" en tahitien qui signifie "aile de mouche"
Voir plus ›
Disponible immédiatement
Le délai d’expédition est de 3 jour(s)
Livraison offerte (France)
Ajouter au panier

Collier pendentif demi-perle de Polynésie ou Mabé & argent 925

Sandrine Andersson Bijoux & Parures

260 €

Sélectionner les quantités

Ce Mabé ou demi-perle est né dans les eaux polynésiennes de Manihi, atoll situé dans l'archipel des Tuamotu. Sa couleur "poe rava" en tahitien, ou "aile de mouche" lui confère des éclats et reflets multicolores, qui s'illuminent avec la lumière environnante. Son montage en argent 925, discret, reprend la forme du mabé pour mieux le mettre en valeur.
Le Mabé mesure 3 cm dans sa partie la plus large et 2,2 cm de hauteur.
La chaîne est en argent 925 ainsi que la bélière et le fermoir.
L'admirer ou la porter, c'est s'inviter à un voyage dans les mers tropicales!
Pour conserver tout son éclat, il lui faut éviter contact avec les produits chimiques, les produits de beauté et les parfums.
Au contact de votre peau, elle s'hydratera et conservera toute sa beauté, alors portez-la!

  • Type : Pièce unique
  • Certificat d’authenticité : Oui
  • Réglable : Non
  • Longueur (cm) : 42
  • Genre : Mixte
  • Type : Collier

Produit livré avec : un certificat d'authenticité

Documents à télécharger :

Ce mabé est issu de la nacre perlière du nom latin de pinctada margaritifera, qui vit dans les eaux chaudes des lagons polynésiens. Après avoir subi une greffe en perle et éventuellement une surgreffe pou produire une seconde perle, la nacre peut être greffée en mabé. C'est une technique ancestrale venue d'Asie du sud-est. Il s'agit pour le greffeur de déposer un "noyau", ou plusieurs, sur le bord intérieur de la coquille. L'animal, ensuite replongé dans l'eau, va, durant 9 mois, recouvrir cet intrus de substance nacrée pour s'en protéger en le neutralisant.

Ces 9 mois dans l'eau sont essentiels pour obtenir une couche de nacre de bonne qualité. A l'issue de cette période, arrive la récolte et toute une manipulation artisanale, longue et poussiéreuse, sera nécessaire avant d'obtenir un bijou à monter en pendentif, mais aussi en bague, en boucles d'oreilles... C'est le travail que j'ai pratiqué sur place, alors que je vivais en Polynésie.

Créateur
Sandrine Andersson Bijoux & Parures

Inspirés de sa vie dans les îles, de son expérience d’études artistiques à Paris et de son enfance sur la Côte de Beauté, les bijoux de Sandrine Andersson sont issus de matières différentes: nacre, perles noires et demi-perles, keishi de Polynésie, verre acrylique, galalith, argent, tous emprunts des mêmes techniques et outils de fabrication, tous colorés et éclatants de lumière... Ils sont sculptés, façonnés, soudés, polis dans son atelier au milieu des vignes et tout près de l'Océan. Quelquefois épurés, quelquefois plus sophistiqués, ils sont uniques, poinçonnés de son poinçon de Maître et labellisés Ateliers d’Art de France.