145 €
Suite à un projet collaboratif alliant le carton et la céramique, une sphère inspirée du Kintsugi, l'art japonais de réparer les céramiques cass...
  • Matière : Carton ondulé et porcelaine
  • Couleur : Carton/blanc/or/rouge
Voir plus ›
Disponible immédiatement
Le délai d’expédition est de 3 jour(s)
Livraison : à partir de 18 € (France)
Ajouter au panier

Coffret Résilience

Louis Carton

145 €

Sélectionner les quantités

Cette création existe en différentes versions

Suite à un projet collaboratif alliant le carton et la céramique, une sphère inspirée du Kintsugi, l'art japonais de réparer les céramiques cassées en sublimant leurs fêlures, j'ai conservé les fragments de porcelaine issus des cassures provoquées volontairement pour le projet...
Et l'histoire continue, ces fragments sont sublimés à leur tour dans un coffret vitré façon cabinet de curiosité
Fond papier népalais

  • Type personnalisé : Coffret vitré mural ou à poser
  • Type : Pièce unique
  • Certificat d’authenticité : Non
  • Dimensions : 30 x 30 cm / Prof. 9 cm
  • Convient en extérieur : Non

A accrocher ou à poser. Vitre amovible

Comme dans un cérémonial lent et minutieux, les fines bandes de carton doré sont venues souder, réparer les fragments de porcelaine, en prenant soin de ne pas fragiliser la terre, en épousant ses formes et ses imperfections. Le carton, matériau naturel, qui joue le rôle de réparateur. Et s’il y avait là un symbole ?

Expédition uniquement en France. Livré avec notice contenant les conseils de la créatrice.

Créateur

Hélène Bailly découvre le travail en volume lors d’un cours de modelage à L’École Municipale d’Arts Plastiques de Cholet dans les années 2000. Quelques années plus tard, le matériau carton ondulé s’impose à elle par les multiples facettes qu’il offre en termes de façonnage en volume et de créativité ainsi que par ses aspects environnementaux. Elle fait de l’expérimentation son mode d’apprentissage. « Le carton est un matériau passionnant, que j’apprivoise lentement pour le révéler, que ce soit en travaillant sa cannelure ou ses alvéoles à l’état brut, ou en lui prêtant des effets de bois vieilli, de métal ou de pierre ». Elle développe ses propres techniques empruntées aux métiers d’art. Son approche expérimentale résulte en des pièces inattendues, poétiques, sensibles.