Broderie Cadrage n°16

Julie Barbeau

275 €
Cadrage n°16 fait partie d'une collection de tableaux petit format. De minuscules points de fil brodés à la main, dessinent une composition géomé...
  • Matière : Fils de rayonne et fils métallisés
  • Couleur : Noir et or
Voir plus ›
Disponible immédiatement
Le délai d’expédition est de 3 jour(s)
Livraison : à partir de 9,50 € (France)
Ajouter au panier

Broderie Cadrage n°16

Julie Barbeau

275 €

Sélectionner les quantités

Cadrage n°16 fait partie d'une collection de tableaux petit format. De minuscules points de fil brodés à la main, dessinent une composition géométrique de 35 x 35 pixels de côté. Chaque oeuvre de cette collection dessine un fragment issu d'une même planche de motif. Comme dans un écrin, pensée comme un objet d'art à collectionner, cette broderie est présentée sous un cadre de conservation en chêne massif réalisé sur-mesure. Elle est protégée par un verre anti-reflet et anti-UV, pour une durabilité assurée.

  • Type : Pièce unique
  • Certificat d’authenticité : Oui
  • Convient en extérieur : Non
  • Installation : À suspendre
  • Dimensions : H 18,5 cm x L 18 cm x P 1,2 cm

Produit livré avec : un certificat d'authenticité

Broderie au fil de rayonne et fils métallisés sur toile à broder. Encadrement de conservation en chêne massif, pH neutre, verre musée. Accroche murale et signature au dos.

Créateur

Les techniques que Julie Barbeau utilise dans ses oeuvres sont issues de la broderie de luxe et de la haute-couture. Formée à l’exigence des ateliers parisiens oeuvrant pour les grands noms de la couture, elle s’applique à transmettre ces valeurs d’excellence dans son travail artistique. Par ses oeuvres, elle nous invite à découvrir son savoir-faire de façon sensorielle. Chaque oeuvre est une expérience, dans laquelle elle souhaite embarquer le visiteur. Fascinée par les principes physiques liés à la perception, elle explore par la matière des concepts et des idées relatifs à l’impalpable, à l’illusion, aux jeux optiques. En promenant notre oeil et en évoluant dans l’espace, nous découvrons ses oeuvres pas à pas, nous les faisons évoluer en permanence et nous leur donnons sans cesse une nouvelle lecture.