65 €
Le bracelet SI LA ROSE est un bracelet comme un petit jardin, de roses et de végétal. Fermé par une manille de marin, un cordage marin bleu marine ...
  • Matière : Cordage marin acrylique et broderie coton
  • Couleur : Cordage BLEU MARINE et broderie (verts jaune rose)
Voir plus ›
Disponible immédiatement
Le délai d’expédition est de 3 jour(s)
Livraison : à partir de 6 € (France)
Sur commande
Le délai d’expédition est de 8 jour(s)
Livraison : à partir de 6 € (France)
Ajouter au panier

Bracelet SI LA ROSE

CEUX QUI VONT SUR LA MER

65 €

Sélectionner les quantités

Le bracelet SI LA ROSE est un bracelet comme un petit jardin, de roses et de végétal. Fermé par une manille de marin, un cordage marin bleu marine est brodé de fils de coton, crochetés à la main, ce qui en fait une pièce unique à chaque fois.

  • Type personnalisé : bracelet brodé
  • Type : Pièce en petite série
  • Certificat d’authenticité : Non
  • Réglable : Non
  • Longueur (cm) : 20
  • Genre : Femme

Fabriqué à partir d'un cordage de marin d'une entreprise française. Manille inoxydable - supporte l'eau douce (et l'eau salée exceptionnellement). A rincer à l'eau douce si possible après un passage dans l'eau de mer.

Brodé au crochet à la main avec des fils de coton

Ce bracelet peut être réalisé sur mesure lors d'une commande ; il suffira alors de me donner votre tour de poignet par mail ou téléphone.

Créateur

« Ceux qui vont sur la mer », quel joli nom pour une marque pleine de sens : férue de tricot et de crochet, et farouchement attachée à son territoire, cette designer textile brestoise s’en inspire et le protège en créant des jolis objets du quotidien à partir de chutes de tissus d’entreprises textiles bretonnes (Guy Cotten, Le Minor…). La boucle est bouclée ! Mélange de tricot et de crochet, ses créations (tapis, poufs, luminaires, sacs…) évocatrices, sont le reflet de cette – bonne - tendance du « Slow design » : recycler, upcycler… Pour simplifier : faire du beau et du neuf avec du vieux ou tous nos innombrables déchets !! Bravo à elle ! Caroline Senaux, Vente éphémère au Château du Pérennou, 29.