Bague Atoll Bleu Lagon Collection Voyage Imaginaire aux Iles Marquises

A.D CREATION

280 €
Bague avec un cabochon réalisé en cuivre, émaillé avec des émaux bijoutiers et serti à l'atelier sur Argent 925.

Pour rester unique, chaque p...
  • Matière : Emaux bijoutiers sur cuivre, sertis sur argent 925
  • Couleur : Bleu Lagon
Voir plus ›
    • Sélectionnez votre taille
Disponible immédiatement
Le délai d’expédition est de 0 jour(s)
Sur commande
Cette pièce est à commander auprès du créateur. Le délai d’expédition est de 0 jour(s)
Ajouter au panier

Bague Atoll Bleu Lagon Collection Voyage Imaginaire aux Iles Marquises

A.D CREATION

280 €

Sélectionner les quantités

Bague avec un cabochon réalisé en cuivre, émaillé avec des émaux bijoutiers et serti à l'atelier sur Argent 925.

Pour rester unique, chaque pièce commandée est créée sur mesure en respectant le même protocole d’exécution du modèle présenté - Réalisée à la main, cuite au four, la création émaillée de votre bijou peut donc présenter des différences par rapport à la photo, non contractuelle

  • Type : Pièce unique
  • Certificat d’authenticité : Oui
  • Réglable : Oui

Produit livré avec : un certificat d'authenticité

L’émail est un produit verrier proche du cristal, très raffiné, coloré à l’aides d’oxydes métalliques. L'art de l'émailleur d'art consiste à faire fondre la poudre d'émail bijoutiers sur un support de métal par de courtes cuissons successives, de l'ordre de 800°C.

Histoire d’un Voyage Imaginaire aux Iles Marquises .Cette création est comme un fragments d'atoll, une île entre le ciel et l'eau, à portée de doigts...

Pièce réalisée à la main dans le Val d' Oise (France) - Pièce Unique

Créateur

C’est au cœur de l’Afrique équatoriale où Anne vécut durant 20 ans, que se sont exacerbés ses sens, sa curiosité et son imaginaire. Marquée par la puissance envoûtante des couleurs, des odeurs, des sons et des saveurs, son parcours n’a cessé de la conduire vers des domaines liés à la créativité. Email saupoudré à sec ou mêlé à l’eau, son appréhension de la matière se veut libre. Comme une aquarelliste, elle joue avec l’aléa du feu sur l’émail et le cuivre, comme avec celle de l’eau pigmentée sur le papier. Anne dépose, répartit, observe, guide, apprivoise. Elle privilégie les émaux transparents pour révéler l’essence du verre et les oxydations du cuivre, invitant ainsi le regard à plonger dans un univers de nitescences, de stigmates et de signes.