1 560 €
APOCATEQUIL: dieu inca de la foudre.
Pièce unique, création originale évocation de la civilisation inca.
  • Matière : CERAMIQUE+ OR+ PLUMES
  • Couleur : Or jaune brillant
Voir plus ›
Disponible immédiatement
Le délai d’expédition est de 3 jour(s)
Livraison : à partir de 14,40 € (France)
Ajouter au panier

Sculpture APOCATEQUIL

JOCELYNE BOSSCHOT

1 560 €

Sélectionner les quantités

APOCATEQUIL : dieu inca de la foudre.
Pièce unique, création originale évocation de la civilisation inca.

  • Type personnalisé : DECORATION D INTERIEUR ambiance
  • Type : Pièce unique
  • Certificat d’authenticité : Oui
  • Convient en extérieur : Non
  • Installation : À poser
  • Dimensions : H 46cm x L 62 cm x P 10 cm

Produit livré avec : un certificat d'authenticité

Céramique recouverte d'or + plumes naturelles + pierres semi précieuses. Décoration d'intérieur.

L'association or et plumes fait référence aux créations ethniques anciennes d'Amérique.

Plusieurs cuissons sont nécessaires (3) l'association des plumes se fait avec de petites pièces de métal, qui font la jonction entre les plumes et la céramique dorée à l'or.

Créateur

Artiste visuelle, je suis venue à la sculpture céramique il y a près de 12 ans, parce que l'argile est un matériau magique, fantastique, j'ai plongé dedans à corps perdu!. Au fil des nombreux concours internationaux* pour lesquels j'ai été sélectionnée, j'ai acquis la confiance dont j'avais besoin: aujourd'hui je m'autorise des audaces, par-delà les conventions. Depuis 4 ans, je développe une approche autour du pli. Cette approche est basée sur les écrits philosophiques et scientifiques de Gilles Deleuze. Je suis à fond dans un travail de recherche, c'est là mon domaine : j'aime prendre des risques et des défis... dans le domaine de la création de formes et de matières. Engagée dans un art résolument contemporain, je développe un savoir-faire très personnel. *Sélectionnée en 2009 au concours international de porcelaine de Limoges, en 2011, à la biennale de Corée, puis en 2015 à la Triennale des Pays Bas, et puis cette année à la Biennale Internationale de Carouge en Suisse)