(RE)NAISSANCE

Posté le 03/09/2020

(RE)DÉCOUVREZ LES VALEURS PORTÉES PAR LES MÉTIERS D’ART

JUSQU’AU 14 NOVEMBRE 2020 AU 5, RUE DE PICARDIE.

Alors que le monde découvre que les ressources sur Terre sont épuisables et prend conscience de la nécessaire réflexion sur l’usage de la matière et ses implications en termes d’environnement, (RE)NAISSANCE, l’exposition-vente proposée par EMPREINTES jusqu’au 14 novembre 2020, donne à voir les valeurs portées par les métiers d’art comme une réponse à ces interrogations.

Travailler en accord avec son éthique : voilà une voie qu’empruntent un nombre croissant d’artisans d’art, désireux de mêler processus créatif et respect de l’environnement.

 

Claire Fréchet, céramiste :

Son approche géologique de l’argile nous renvoie aux origines de notre Terre. Pour ses objets uniques et vases-sculptures, elle utilise des végétaux ramassés dans la forêt de Chantilly comme combustibles, qui marquent les pièces de l’empreinte du feu.

 

Frédéric Mulatier, vannier :

Ses pièces d’osier et d’argile aux tonalités préhistoriques font allusion aux premiers objets utilitaires de nos très lointains ancêtres. Sous la terre modelée, l’osier est suggéré, tantôt dissimulé, tantôt saillant. Puis c’est le feu qui, pendant une cuisson dans un four à sciures de 8 à 20 heures, continuera le dessin amorcé par le créateur, de manière aléatoire, révélant un résultat toujours inattendu et surprenant.

 

Maxime Perrolle, tourneur sur bois :

Ebéniste de formation, il s’est détourné des techniques de l’ameublement pour se lancer dans le tournage sur bois, supprimant ainsi quelques intermédiaires entre la main et cette matière au contact sensoriel. Attentif à n’utiliser que des essences locales, il récupère au gré de balades un bois tombé à terre. Ses sculptures et muraux sont parfois colorés de pigments naturels et coulures d’encre de Chine.

 

Myriam Greff, laqueur-restaurateur d’art :

Spécialisée dans le Kintsugi, technique de restauration traditionnelle japonaise qui a pour philosophie de réparer en soulignant les fêlures à l’or ou l’argent pour sublimer la faille au lieu de vouloir l’effacer et prétendre qu’elle n’existe pas. Le Kintsugi est un art basé sur la patience, la méticulosité et la précision pour donner une seconde chance à des pièces cassées, une nouvelle vie.

 

Sylvia Eustache Rools, sculpteur textile :

Elle explore la dualité aérienne du textile et la brutalité du monde souterrain pour donner vie à une «géologie textile». Elle livre ici un travail autour de l’association de matières : des empreintes textiles s’observent sur les pochons de grès chamotté blanc cuit à haute température, dont semblent germer des végétaux issus de collectes dans le sud de la France. «La possibilité d’une éclosion.»

 

Awaré - collaboration :

AWARÉ est la rencontre entre le sculpteur Jérôme Pereira et l’artiste Sylvia Eustache Rools. Ils ont ici concrétisé l’envie de mélanger leurs univers et matériaux de prédilection. Pour lui, le bois sculpté, travaillé dans des jeux de masses et d’équilibre. Pour elle, le textile. La pièce de bois sculptée par Jérôme est prolongée par une structure métallique sur laquelle Sylvia coud à la main la soie préalablement transformée par oxydation et imbibation à l'encre de chine. 

A l’occasion de la Paris Design Week découvrez (RE)NAISSANCE au 1er étage du concept store,
et partagez ainsi notre vision de la société, une société qui fait des choix pour son devenir, invitant à vivre autrement : restaurer, conserver, créer, transmettre, durer !

(RE)NAISSANCE - Jusqu’au 14 novembre 2020
Concept store EMPREINTES - 1er étage
5, rue de Picardie 75003 PARIS
Mardi – samedi 11h-13h / 14h – 19h