Sculpture ONK

ABEL

This description has been automatically translated and may not be completely accurate.
€1,400
Formal voluptuousness and simplicity of the object to look at with the hand. Numbered part.
  • Material : Polished aluminum background
  • Color : Shiny silver
See more ›
Available immediately
The dispatch time is 3 day(s)
Shipping : from €25 (France)
Add to cart

Sculpture ONK

ABEL

€1,400

Select quantities

This piece exists in different versions
This description has been automatically translated and may not be completely accurate.

Formal voluptuousness and simplicity of the object to look at with the hand. Numbered part.

  • Type precision : Light sculpture
  • Type : Numbered piece
  • Certificate of authenticity : Yes
  • Suitable for outside use : Yes
  • Installation : To lay
  • Dimensions : l 23 cm xl 7 cm xp 7 cm

Piece delivered with: a certificate of authenticity

Polished aluminum background

Mechanical Assembly: Nuts, Rivets, Bolts

Sending in France and abroad. Possibility to adapt the electrical components to the country of destination.

Craftsman

This description has been automatically translated and may not be completely accurate.

Les sculptures d’Abel traduisent l’esthétique des émotions. Sa source d’inspiration est en perpétuel mouvement : le corps de la femme et de l’homme s’illustrent dans ce qu’ils ont de plus touchant : un supplément d’âme qui transparaît dans leurs moindres « faits et gestes ». Le monde est un théâtre…comme un spectateur, ultra-sensible à ce qui se dégage de l’Autre, Abel modèle ces émotions impalpables jusqu’à les matérialiser en un objet unique, chargé d’énergie, et de sensualité. Les formes envolées sont réalisées en terre (tantôt brute tantôt stylisée),ou librement abordées grâce à une matière à base de résines, mise au point par l’artiste. La brutalité de la terre empreinte de la gestuelle de la main, ou la sophistication d'une pièce en aluminium longuement polie, incite au contact physique avec la pièce, ce qui est primordial pour Abel. Ces deux approches ne sont pas paradoxales, elles ne font que satisfaire le besoin instinctif de toucher pour mieux le partager.