Nini Peony

Bijoutier fantaisie

Bijoux brodés au fil d'or

Nini Peony
Nini Peony
Démarche artistique et professionelle
Je m'appelle Inès Carratié et je suis brodeuse d'or et d'encre, créant bijoux et dessins sous le nom de Nini Peony. Très inspirée par des textes tels que les Métamorphoses d'Ovide ou Les Nouvelles Orientales de Marguerite Yourcenar, je travaille par cycles sur les différentes facettes secrètes de la féminité. Influencée par l'animisme d'extrême orient et la mythologie grecque, je tisse des histoires comme je brode mes bijoux et encre mes dessins : avec un goût particulier pour les gestes ancestraux au service d'un discours intemporel. Passionnée de botanique, je cherche les points communs entre le langage secret des plantes et celui des femmes. Les parures ornementales que je propose sont pour moi à la fois l'expression d'une intériorité onirique et une armure poétique. Formée à l'Atelier préparatoire de l'ESAG Penninghen et diplômée en Communication Visuelle à l'ESAA Duperré, j'ai développé ma technique de broderie d'or en autodidacte afin de proposer une relecture moderne de cette méthode ancestrale. Depuis juin 2016 je suis aux Ateliers d'Art de France pour mon travail textile.
Son parcours
Née en 1987 dans l'Essonne, j'ai obtenu mon bac scientifique avec mention en 2005 puis j'ai intégré l'Atelier Préparatoire de l'ESAG Penninghen où je me suis formée aux techniques académiques graphiques avant de passer mon MÀNAA(2007) et mon Diplôme de Communication Visuelle (2009), à l'ESAA Duperré où j'ai également été initiée aux arts textiles tels que le tissage et la broderie. C'est là que j'ai appris à travailler et découvert l'incroyable vitalité et multiplicité du textile. En 2011 j'ai créé une première entreprise : Corpus Délit, studio de dessin et d'éditions de tatouages temporaires. L'expérience a rencontré beaucoup de succès et généré des collaborations passionnantes mais je ressentais le besoin de créer des choses pérennes et décidais de mettre fin au studio en 2014, au profit de Nini Peony qui était à l'origine un espace d'expressions multiples, entre textes, dessins et bijoux, où les bijoux ont progressivement pris le dessus. Mes recherches techniques artisanales consistaient au début à trouver un moyen de transformer mes dessins en bijoux et le textile, suite à mes études à Duperré, m'est venu très naturellement, l'utilisation de la broderie d'or évoquant le bijou classique. Après un an d'expérimentation, je me suis arrêtée sur un protocole de réalisation d'objet qui me convenait en terme de rendu et de finitions, à mi-chemin entre les arts graphiques avec son aspect très dessiné et ses couleurs réalisées au pinceau, les arts textiles avec sa base de tissu japonais et la broderie, la maroquinerie avec ses finitions cuir cousu et vernis, et la bijouterie avec les apprêts, les perles, les chaînes. Aujourd'hui je m'inspire aussi beaucoup des techniques de pliage de papier telles que l'origami pour concevoir des pièces en volume ou de la plumasserie pour des intégrations de plumes. Ma méthode me permet de faire des bijoux comme si je dessinais directement sur la silhouette, quelle que soit l'échelle, du plus petit au plus grand volume, avec beaucoup de légèreté. Je continue à faire des allers-retours entre le dessin et la broderie, en réalisant des livres pour les éditions Marabout, qui me plongent dans des recherches visuelles, plastiques et historiques qui me nourrissent pour mieux revenir au travail de broderie. Chaque étape réalisée avec un medium me donne de nouvelles idées à expérimenter avec l'autre, de telle sorte que les deux pratiques grandissent ensemble.
Ses publications et prix
Pour stimuler et valoriser ma création, je participe une fois par an à des concours concernant les métiers d'art. J'ai reçu le Label Fabriqué à Paris en 2019 et 2021. Je suis membre actif des Ateliers d'Art de France depuis 2016 et lauréate du Concours Régional Île-de-France 2021 catégorie Création avec la sculpture brodée Rông, exposée au Musée de la Toile de Jouy puis au Musée des Arts Décoratifs. J'ai également publié trois livres de dessins aux éditions Marabout (Hachette) intitulés "Songes d'Orient", "Mon Carnet Créatif Zen" et "Voyage Zen".
Démarche artistique et professionelle Son parcours Ses publications et prix

Je m'appelle Inès Carratié et je suis brodeuse d'or et d'encre, créant bijoux et dessins sous le nom de Nini Peony. Très inspirée par des textes tels que les Métamorphoses d'Ovide ou Les Nouvelles Orientales de Marguerite Yourcenar, je travaille par cycles sur les différentes facettes secrètes de la féminité. Influencée par l'animisme d'extrême orient et la mythologie grecque, je tisse des histoires comme je brode mes bijoux et encre mes dessins : avec un goût particulier pour les gestes ancestraux au service d'un discours intemporel. Passionnée de botanique, je cherche les points communs entre le langage secret des plantes et celui des femmes. Les parures ornementales que je propose sont pour moi à la fois l'expression d'une intériorité onirique et une armure poétique. Formée à l'Atelier préparatoire de l'ESAG Penninghen et diplômée en Communication Visuelle à l'ESAA Duperré, j'ai développé ma technique de broderie d'or en autodidacte afin de proposer une relecture moderne de cette méthode ancestrale. Depuis juin 2016 je suis aux Ateliers d'Art de France pour mon travail textile.

Née en 1987 dans l'Essonne, j'ai obtenu mon bac scientifique avec mention en 2005 puis j'ai intégré l'Atelier Préparatoire de l'ESAG Penninghen où je me suis formée aux techniques académiques graphiques avant de passer mon MÀNAA(2007) et mon Diplôme de Communication Visuelle (2009), à l'ESAA Duperré où j'ai également été initiée aux arts textiles tels que le tissage et la broderie. C'est là que j'ai appris à travailler et découvert l'incroyable vitalité et multiplicité du textile. En 2011 j'ai créé une première entreprise : Corpus Délit, studio de dessin et d'éditions de tatouages temporaires. L'expérience a rencontré beaucoup de succès et généré des collaborations passionnantes mais je ressentais le besoin de créer des choses pérennes et décidais de mettre fin au studio en 2014, au profit de Nini Peony qui était à l'origine un espace d'expressions multiples, entre textes, dessins et bijoux, où les bijoux ont progressivement pris le dessus. Mes recherches techniques artisanales consistaient au début à trouver un moyen de transformer mes dessins en bijoux et le textile, suite à mes études à Duperré, m'est venu très naturellement, l'utilisation de la broderie d'or évoquant le bijou classique. Après un an d'expérimentation, je me suis arrêtée sur un protocole de réalisation d'objet qui me convenait en terme de rendu et de finitions, à mi-chemin entre les arts graphiques avec son aspect très dessiné et ses couleurs réalisées au pinceau, les arts textiles avec sa base de tissu japonais et la broderie, la maroquinerie avec ses finitions cuir cousu et vernis, et la bijouterie avec les apprêts, les perles, les chaînes. Aujourd'hui je m'inspire aussi beaucoup des techniques de pliage de papier telles que l'origami pour concevoir des pièces en volume ou de la plumasserie pour des intégrations de plumes. Ma méthode me permet de faire des bijoux comme si je dessinais directement sur la silhouette, quelle que soit l'échelle, du plus petit au plus grand volume, avec beaucoup de légèreté. Je continue à faire des allers-retours entre le dessin et la broderie, en réalisant des livres pour les éditions Marabout, qui me plongent dans des recherches visuelles, plastiques et historiques qui me nourrissent pour mieux revenir au travail de broderie. Chaque étape réalisée avec un medium me donne de nouvelles idées à expérimenter avec l'autre, de telle sorte que les deux pratiques grandissent ensemble.

Pour stimuler et valoriser ma création, je participe une fois par an à des concours concernant les métiers d'art. J'ai reçu le Label Fabriqué à Paris en 2019 et 2021. Je suis membre actif des Ateliers d'Art de France depuis 2016 et lauréate du Concours Régional Île-de-France 2021 catégorie Création avec la sculpture brodée Rông, exposée au Musée de la Toile de Jouy puis au Musée des Arts Décoratifs. J'ai également publié trois livres de dessins aux éditions Marabout (Hachette) intitulés "Songes d'Orient", "Mon Carnet Créatif Zen" et "Voyage Zen".

Ses créations